Bonne nouvelle Arabie Saoudite. Libération de Souad al Shammari

Informations complémentaires sur l’AU 276/14, MDE 23/009/2015, 2 février 2015 La défenseure des droits des femmes Souad al Shammari a été relâchée le 29 janvier dernier après trois mois de détention sans inculpation. On ignore les conditions de sa libération et quel est son statut juridique actuel. Souad al Shammari, militante saoudienne défendant les droits des femmes, a été libérée le 29 janvier 2015. Le nouveau roi Salman bin Abdulaziz Al Saud a gracié plusieurs personnes ce jour-là mais on ignore si cette femme en faisait partie. Sa fille affirme qu’elle a dû s’engager par écrit à arrêter ou « réduire » ses activités militantes. Souad al Shammari a été placée en détention sans inculpation le 28 octobre 2014 à l’issue de quatre heures d’interrogatoire au bureau des enquêtes et des poursuites judiciaires à Djedda. Le procureur général lui a alors dit qu’elle serait détenue en vue d’autres interrogatoires. La militante se trouvait dans la section pour femmes de la prison générale de Briman à Djedda. En tant que défenseure des droits des femmes, Souad al Shammari est bien connue pour son opposition au système de tutelle en Arabie saoudite, selon lequel l’autonomie des femmes est soumise à l’autorité de tuteurs masculins. Elle a ainsi participé à des campagnes appelant à la fin de l’interdiction de conduire pour les Saoudiennes. Elle dirige également le Réseau des Libéraux saoudiens, qui rassemble des militants réclamant pacifiquement des réformes sociales et politiques. Raif Badawi, l’un des membres fondateurs de ce (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.