Bonne nouvelle Etats-Unis. Une juridiction texane accorde un sursis à Rodney Reed.

Informations complémentaires sur l’AU 39/15, AMR 51/1064/2015, 24 février 2015 Le 23 février, la cour d’appel pénale du Texas a prononcé un sursis en faveur de Rodney Reed, qui devait être exécuté le 5 mars pour un meurtre commis en 1996 dont il s’est toujours déclaré innocent. Le 23 février, la cour d’appel pénale du Texas a accordé un sursis à Rodney Reed. Ses avocats avaient déposé un nouveau recours devant cette instance le 13 février. La décision rendue par six voix à deux en faveur d’un sursis indique : « Dans ce recours, le demandeur affirme qu’il dispose d’éléments récemment découverts qui appuient sa version des faits selon laquelle il est en réalité innocent, que de nouvelles preuves scientifiques établissent son innocence probable [...] et que le ministère public a présenté un témoignage erroné, trompeur et scientifiquement invalide qui viole son droit à une procédure régulière [...]. La Cour ordonne que l’exécution du demandeur soit suspendue dans l’attente d’une décision ultérieure de cette instance. » Rodney Reed est incarcéré dans le couloir de la mort du Texas depuis 1998. Il a été condamné pour le meurtre de Stacey Stites, dont le corps a été retrouvé près d’une route dans le comté rural de Bastrop, au centre du Texas, dans l’après-midi du 23 avril 1996. Près d’un an après le meurtre, l’ADN de Rodney Reed a été identifié dans des traces de sperme recueillies sur le corps de la victime. Il a d’abord nié connaître celle-ci, mais a fini par expliquer qu’ils avaient eu des relations intimes consenties. De (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse