Bonne nouvelle Burundi. Libération du célèbre journaliste Bob Rugurika

Ceci est la première mise à jour de l’AU 17/15. Pour plus d’informations : http://www.amnesty.org/fr/library/info/AFR16/0001/2015/fr. Le journaliste Bob Rugurika a été libéré sous caution le 19 février 2015, au bout d’un mois de détention. Le 18 février 2015, la cour d’appel de Bujumbura a ordonné sa libération provisoire moyennant une caution de 15 millions de francs burundais (environ 9 430 dollars des États-Unis). Bob Rugurika a été remis en liberté à condition de se présenter tous les mois devant le magistrat instructeur et de ne pas quitter le pays sans l’autorisation de ce dernier. Bob Rugurika, directeur de la Radio publique africaine (RPA), risque toujours d’être poursuivi pour avoir évoqué sur les ondes, en septembre 2014, un rapport d’enquête sur le meurtre de trois nonnes italiennes âgées, commis à Bujumbura. À l’antenne, un homme a expliqué qu’il avait pris part aux faits et que des hauts responsables du renseignement étaient également impliqués. Bob Rugurika est accusé de complicité de meurtre, d’obstruction à la justice par violation de la confidentialité d’une enquête pénale, de protection d’un criminel et de manque de solidarité publique. Deux de ces chefs d’inculpation sont passibles de 20 ans d’emprisonnement chacun. Bob Rugurika a fait l’objet d’actes de harcèlement et de menaces multiples ces dernières années. Sa dernière détention et le harcèlement judiciaire dont il fait l’objet semblent motivés par des considérations politiques. Aucune action complémentaire n’est requise de la part des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.