Bonne nouvelle Cameroun. Foudama Ousmane reçoit des soins médicaux.

Informations complémentaires sur l’AU 89/15, AFR 17/1502/2015, 22 avril 2015

Foudama Ousmane, prisonnier risquant de devenir définitivement aveugle, a été examiné par un médecin dans la matinée du 20 avril dernier et s’est vu prescrire un traitement. Cet événement résulte directement de la mobilisation des membres d’Amnesty International à travers le monde qui ont contacté les autorités camerounaises après la diffusion d’une Action urgente le 16 avril.

Foudama Ousmane a été examiné par un médecin dans la matinée du 20 avril 2015 à l’occasion d’une visite du procureur général à la prison de Maroua. Le médecin a confirmé que cet homme souffrait d’une tuberculose pulmonaire et de problèmes de vue, pour lesquels il lui a prescrit un traitement. L’ordonnance a été envoyée à la famille de l’intéressé étant donné que les médicaments nécessaires ne sont pas disponibles à la prison. La visite du procureur général était motivée par les nombreux appels qui lui ont été adressés par les membres d’Amnesty International. Le 21 avril, celui-ci a informé le bureau régional de l’organisation à Dakar que depuis le 16 avril, il avait reçu « environ 50 appels par jour et un nombre incalculable de courriels lui demandant de permettre à Foudama Ousmane d’obtenir un traitement pour ses yeux ».

Le 26 septembre 2014, Foudama Ousmane a été placé en détention par le Bataillon d’intervention rapide au camp militaire de Salak à Maroua, dans le nord du Cameroun, en raison de sa prétendue affiliation à Boko Haram. Il a perdu la vue et contracté une tuberculose pulmonaire pendant sa détention dans ce camp. Le 23 décembre, cet homme a été transféré vers la prison de Maroua, où il a reçu des soins pour sa tuberculose uniquement, malgré les demandes de sa famille aux autorités. Sans traitement, il risquait de devenir définitivement aveugle.

Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du réseau Actions urgentes.

Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels.

Ceci est la première mise à jour de l’AU 89/15. Pour plus d’informations : https://www.amnesty.org/en/documents/AFR17/1471/2015/en/

Nom : Foudama Ousmane
Homme

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.