Bonne nouvelle Bahreïn. Sayed Jamil Kadhem a été libéré.

Informations complémentaires sur l’AU 40/15, MDE 11/2185/2015 — 29 juillet 2015

Sayed Jamil Kadhem a été libéré le 27 juillet après avoir purgé sa peine de six mois d’emprisonnement.

Le prisonnier d’opinion Sayed Jamil Kadhem a été libéré le 27 juillet après avoir purgé une peine de six mois d’emprisonnement. Membre important du groupe d’opposition la Société nationale islamique Al Wefaq, il était détenu à la prison de Jaw, au sud de la capitale Manama. Sayed Jamil Kadhem avait été condamné le 13 janvier 2015 pour avoir « porté atteinte à la liberté des élections en les perturbant et en diffusant de fausses informations à leur sujet en vue d’influer sur leur résultat », après avoir publié sur Twitter un message faisant état d’« argent politique » proposé à des personnes pour qu’elles se présentent aux élections de novembre 2014. Il avait également appelé sur ce réseau social à un boycott des élections.

Sayed Jamil Kadhem avait été arrêté le lendemain de sa condamnation, mais il avait été remis en liberté sous caution le 1er février. Le 15 février, il avait été renvoyé en prison car sa condamnation avait été confirmée en appel.

Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau Actions urgentes.

Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels.

Ceci est la première mise à jour de l’AU 40/15. Pour plus d’informations : https://www.amnesty.org/fr/documents/mde11/0012/2015/fr/.

Nom : Sayed Jamil Kadhem
Homme

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir