Bonne nouvelle Ba Thar, Kyaw Myint, Hla Myint, Kyaw Khin, représentants des Rohingyas , ont été libérés .

Informations complémentaires sur l’AU 73/15, ASA 16/2235/2015, 6 août 2015

Leur emprisonnement avait fait suite à des manifestations auxquelles avaient participé des membres de la communauté rohingya en 2013.

Les responsables rohingyas Ba Thar, Kyaw Myint, son fils Hla Myint et Kyaw Khin ont été libérés jeudi 30 juillet 2015 de la prison de Sittwe, située dans l’État d’Arakan, dans l’ouest du Myanmar. Ils font partie des 11 prisonniers d’opinion (au minimum) ayant été libérés à la faveur d’une grâce présidentielle. Les quatre hommes avaient été arrêtés en avril 2013 à la suite d’une manifestation contre un système de recensement de la population mis en place par le gouvernement, qui ne permettait pas aux membres de la minorité de se faire enregistrer comme Rohingyas. Amnesty International pense que ces hommes ont été pris pour cible uniquement parce que ce sont d’influents responsables de leur minorité qui demandent la reconnaissance de l’identité rohingya.

Tous les quatre avaient été inculpés de diverses infractions au Code pénal. En 2014, le tribunal du district de Sittwe avait acquitté Ba Thar de toutes les charges qui avaient été retenues contre lui, alors que Kyaw Myint, Hla Myint et Kyaw Khin avaient été condamnés à des peines de prison allant de 12 à 18 mois. Ces trois derniers avaient été remis en liberté par la suite. Cependant, un magistrat de l’État d’Arakan avait fait appel de cette décision pour requérir des peines plus lourdes, et en mars 2015 les quatre hommes avaient été condamnés à des peines allant de cinq à huit ans d’emprisonnement.

Amnesty International salue la libération de Ba Thar, Kyaw Myint, Hla Myint et Kyaw Khin, mais il n’en reste pas moins qu’ils n’auraient jamais dû être emprisonnés. Amnesty International poursuit son travail de campagne en faveur de la libération de tous les prisonniers d’opinion au Myanmar.

Merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau Actions urgentes.

Ceci est la première mise à jour de l’AU 73/15. Pour plus d’informations : https://www.amnesty.org/fr/documents/asa16/1314/2015/fr/.

Noms : Ba Thar, Kyaw Myint, Hla Myint, Kyaw Khin

Hommes

Informations complémentaires sur l’AU 73/15, ASA 16/2235/2015, 6 août 2015

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse