Bonne nouvelle Myanmar. Le militant U Sein Than, libéré

Informations complémentaires sur l’AU 218/14, ASA 16/2236/2015, 6 août 2015

Le militant U Sein Than, qui avait été condamné à une peine de deux ans d’emprisonnement au Myanmar pour avoir simplement exercé de manière pacifique son droit à la liberté d’expression et de réunion, a été libéré à la faveur d’une grâce présidentielle.

Le militant U Sein Than est sorti le 30 juillet de la prison d’Insein à Yangon (ex-Rangoon), la plus grande ville du Myanmar. Il fait partie des 11 prisonniers d’opinion (au minimum) ayant été libérés à la faveur d’une grâce présidentielle. U Sein Than purgeait une peine d’emprisonnement de deux ans pour avoir participé à plusieurs manifestations pacifiques denonçant le fait que les autorités n’ont pas résolu le conflit foncier touchant les habitants de Michaungkan, à Yangoun. Ceux-ci assurent que leurs terres leur ont été confisquées par l’armée birmane au début des années 1990 et demandent qu’elles leur soient restituées et qu’ils soient indemnisés pour les pertes occasionées. U Sein Than a fait l’objet de maintes inculpations pour avoir pris part à des manifestations non autorisées, au titre de l’article 18 de la Loi relative aux rassemblements et aux défilés pacifiques, et d’une inculpation au titre de la loi municipale de Yangoun.

Amnesty International salue la libération de U Sein Than, mais considère qu’il n’aurait jamais dû être emprisonné. Amnesty International continue de mener campagne en faveur de la libération de tous les prisonniers d’opinion au Myanmar.

Merci à toutes les personnes qui ont envoyé des appels. Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau Actions urgentes.

Ceci est la seconde mise à jour de l’AU 218/14. Pour plus d’informations : https://www.amnesty.org/fr/documents/asa16/021/2014/fr/

Nom : U Sein Than

Homme

Informations complémentaires sur l’AU 218/14, ASA 16/2236/2015, 6 août 2015

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir