Bonne nouvelle Soudan. Libération des pasteurs Yat Michael et Peter Yen

Informations complémentaires sur l’AU 28/15, AFR 54/2051/2015, 9 juillet 2015

Les deux pasteurs sud-soudanais Yat Michael et Peter Yen ont été libérés le 5 août dernier après avoir été condamnés à une peine d’une durée correspondant au temps qu’ils ont déjà passé en détention à Khartoum, la capitale du Soudan. Tous deux étaient incarcérés depuis leur arrestation, respectivement le 21 décembre 2014 et le 11 janvier 2015.

Le 5 août 2015, les deux pasteurs sud-soudanais Yat Michael et Peter Yen ont été déclarés coupables de l’une des huit infractions retenues contre eux et condamnés à une peine correspondant au temps qu’ils ont déjà passé en détention. Selon leur avocat Osman Mubark, le tribunal a estimé que la durée de leur incarcération était un châtiment suffisant. Les deux hommes, détenus à Khartoum respectivement depuis fin décembre 2014 et début janvier 2015, ont été remis en liberté à l’issue de l’audience.

Le 1er mars dernier, ceux-ci avaient été inculpés par le procureur de huit infractions prévues par le code pénal soudanais de 1991 : « complicité en vue d’exécuter un accord criminel » (article 21), « atteinte à l’ordre constitutionnel » (article 50), « guerre contre l’État » (article 51), « espionnage » (article 53), « divulgation et obtention d’informations ou de documents officiels » (article 55), « incitation à la haine entre ou contre des sectes » (article 64), « trouble de l’ordre public » (article 69) et « offense à des croyances religieuses » (article 125).

Amnesty International a diffusé trois Actions urgentes à ce sujet depuis février 2015 pour exhorter les autorités soudanaises à libérer immédiatement et sans conditions Yat Michael et Peter Yen.

Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels.

Ceci est la troisième mise à jour de l’AU 28/15. Pour plus d’informations : https://www.amnesty.org/en/documents/afr54/2051/2015/en/.

Noms : Yat Michael et Peter Yen

Hommes

Informations complémentaires sur l’AU 28/15, AFR 54/2051/2015, 9 juillet 2015

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Solidarité avec la société civile hongroise

Alors que le gouvernement hongrois affiche tous les jours plus sont mépris pour les droits humains, il est urgent de soutenir les ONG dont Amnesty International Hongrie. Signez la pétition !