Bonne nouvelle Lovemore Matombo (h), président du Congrès des syndicats zimbabwéens (ZCTU) ...

...Wellington Chibebe (h), secrétaire général du ZCTU AFR 46/015/2008 - Informations complémentaires sur l’AU 126/08 (AFR 46/013/2008, 14 mai 2008) Lovemore Matombo et Wellington Chibebe ont été libérés sous caution le 19 mai, sur décision d’un juge de la Haute Cour. D’après leur avocat, les cellules du commissariat central d’Harare où ils étaient détenus étaient inondées par les eaux usées. Pendant leur incarcération dans ces locaux, du 8 au 12 mai, les policiers ne leur ont pas donné de couverture et les ont menacés. Le 12 mai, ils ont été transférés à la prison centrale de Harare, où ils ont été détenus jusqu’au 19 mai. Ils sont accusés d’avoir « communiqué de fausses informations portant préjudice à l’État », en référence à des allocutions qu’ils ont prononcées à l’occasion de la fête du Travail, le 1er mai, à Harare. Le 12 mai, un magistrat de Harare avait refusé de les faire bénéficier d’une mise en liberté sous caution. Leur procès s’ouvre le 23 mai au tribunal de première instance de Harare. Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du réseau Actions urgentes : Amnesty International continuera de faire campagne en faveur de ces hommes par d’autres moyens. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse