Bonne nouvelle Sohrab (alias Imad) Bawi (h), 33 ans ; Mohsen Bawi (h), 35 ans ; frères, ressortissants iraniens issus de la minorité arabe

MDE 14/019/2008 - Informations complémentaires sur l’AU 144/08 (MDE 14/013/2008, 29 mai 2008) Sohrab et Mohsen Bawi ont été libérés le 19 juillet. Ils ont demandé que leurs sincères remerciements soient transmis à toutes les personnes qui ont fait campagne en leur faveur. Ils sont désormais dans un camp du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) situé à la frontière entre l’Irak et la Jordanie. Ces deux frères, qui défendent les droits de la minorité arabe d’Iran, avaient fui en Irak en février et avaient été arrêtés à Bassora, une ville frontalière. Ils avaient été inculpés d’« entrée illégale sur le territoire irakien » et risquaient d’être renvoyés de force en Iran, où ils avaient déjà été condamnés à de longues peines d’emprisonnement. S’ils avaient été renvoyés dans ce pays, ils auraient été exposés au risque d’être torturés et condamnés à mort. Aucune action complémentaire n’est requise de la part du Réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Mariée de force, violée et condamnée à mort

Mariée de force, Noura Hussein a été violée par son mari. Elle l’a tué en légitime défense : le Soudan l’a condamnée à mort. Agissez pour elle : signez notre pétition