Bonne nouvelle Sohrab (alias Imad) Bawi (h), 33 ans ; Mohsen Bawi (h), 35 ans ; frères, ressortissants iraniens issus de la minorité arabe

MDE 14/019/2008 - Informations complémentaires sur l’AU 144/08 (MDE 14/013/2008, 29 mai 2008) Sohrab et Mohsen Bawi ont été libérés le 19 juillet. Ils ont demandé que leurs sincères remerciements soient transmis à toutes les personnes qui ont fait campagne en leur faveur. Ils sont désormais dans un camp du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) situé à la frontière entre l’Irak et la Jordanie. Ces deux frères, qui défendent les droits de la minorité arabe d’Iran, avaient fui en Irak en février et avaient été arrêtés à Bassora, une ville frontalière. Ils avaient été inculpés d’« entrée illégale sur le territoire irakien » et risquaient d’être renvoyés de force en Iran, où ils avaient déjà été condamnés à de longues peines d’emprisonnement. S’ils avaient été renvoyés dans ce pays, ils auraient été exposés au risque d’être torturés et condamnés à mort. Aucune action complémentaire n’est requise de la part du Réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.