Bonne nouvelle Kevin Young (h), Noir, 42 ans

AMR 51/085/2008 - Informations complémentaires sur l’AU 187/08 (AMR 51/070/2008, 27 juin 2008) et ses mises à jour (AMR 51/075/2008, 10 juillet 2008, et AMR 51/079/2008, 16 juillet 2008) Brad Henry, le gouverneur de l’Oklahoma, a suivi la recommandation du Comité des grâces et des libérations conditionnelles de cet État dans le cas de Kevin Young et a commué sa peine de mort en réclusion à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle. Le 15 juillet, le gouverneur Henry avait accordé un sursis de trente jours à Kevin Young afin d’examiner la recommandation qui lui avait été adressée le 8 juillet par le Comité des grâces et des libérations conditionnelles de l’Oklahoma en faveur d’une mesure de clémence. L’exécution de Kevin Young devait avoir lieu le 22 juillet. Sa nouvelle date avait été fixée au 21 août. Le 24 juillet, Brad Henry a déclaré : « Cela a été une décision très difficile, que je n’ai pas prise à la légère. Je suis toujours réticent à intervenir dans une affaire où l’accusé encourt la peine capitale, et je respecte profondément la décision d’un jury, les représentants du ministère public qui ont engagé les poursuites et les proches de la victime qui ont souffert à cause du crime. Cependant, après avoir examiné tous les éléments et entendu à la fois les procureurs et les avocats de la défense, j’ai estimé que le Comité des grâces et des libérations conditionnelles avait émis une recommandation adaptée en faveur d’une grâce et d’une commutation de la peine de mort. Par conséquent, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse