Bonne nouvelle Elena Varela López (f)

AMR 22/002/2008 - Informations complémentaires sur l’AU 154/08 (AMR 22/001/2008, 3 juin 2008) La réalisatrice de documentaires Elena Varela López a été libérée le 13 août, après plus de trois mois de détention. Elle est assignée à résidence de 22 heures à 8 heures et soumise à une interdiction de quitter le pays. Elena Varela a envoyé un message de remerciements à l’intention de tous ceux qui avaient envoyé des appels pour elle : « Je vous embrasse fort et vous remercie de tout le soutien que vous m’avez apporté pour que je recouvre la liberté […] Vous êtes dans mon cœur, je sais que vous avez été des milliers à mes côtés. » Elena Varela reste inculpée de « vol avec homicide », « vol avec violence » et d’« association illicite dans l’intention de commettre une infraction », après deux attaques de banque, en 2004 et 2005, qu’elle est accusée d’avoir contribué à organiser. Quatre personnes ont trouvé la mort au cours du second cambriolage. Lors de son arrestation, Elena Varela tournait un documentaire intitulé Newen Mapu Che (La Force mapuche) sur le conflit qui oppose des compagnies d’exploitation forestière au peuple indigène mapuche au sujet de l’utilisation des terres. Elle avait auparavant réalisé le documentaire Sueños del Comandante (Rêves du Commandant), dans lequel elle interviewait d’anciens membres du Mouvement de la gauche révolutionnaire, dont certains sont recherchés par la police, selon la presse chilienne. Les effets confisqués par les forces de police lors de son arrestation, et qui ne lui (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse