Bonne nouvelle Mulatu Aberra (h), commerçant, 34 ans ...

... Najima Jamal Ismail (f), 17 ans ainsi que le beau-père de Najima Jamal Ismail, commerçant (nom non confirmé) AFR 25/010/2008 - Informations complémentaires sur l’AU 328/07 (AFR 25/030/2007, 11 décembre 2007) Amnesty International sait désormais que Najima Jamal Ismail a été libérée le 28 décembre 2007 après avoir versé une caution de 1 000 birrs (environ 80 euros). Son beau-père a été remis en liberté sans condition le 16 décembre. Mulatu Aberra a été libéré le 1er juillet 2008 après avoir versé une caution de 3 000 birrs (environ 240 euros) et a quitté l’Éthiopie quelques semaines plus tard. Il avait été torturé et s’était vu refuser les soins médicaux nécessités par les blessures qui s’en sont suivies. Mulatu Aberra, Najima Jamal Ismail et son beau-père ont été arrêtés le 9 novembre 2007. Ils étaient accusés de soutenir le Front de libération oromo (FLO), un groupe armé d’opposition. Ils ont été conduits au poste de police de Harar, où Mulatu Aberra a été placé dans une cellule secrète située au sous-sol. Il n’y avait aucune lumière dans cette pièce et il ne pouvait pas voir les trois autres prisonniers qui s’y trouvaient. Il a décrit ses conditions de détention à Amnesty International : « Cette pièce était très sombre et exiguë. Il n’y avait pas d’air et aucune fenêtre. Elle faisait peut-être quatre mètres sur un mètre ; en tout cas, elle n’était pas assez large pour s’y allonger. Le plafond était trop bas pour moi et j’étais obligé de m’accroupir. J’étais en sous-vêtements. Mes vêtements m’ont été enlevés le jour de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse