Bonne nouvelle Mahboubeh Karami (f), 40 ans, journaliste et militante pour les droits des femmes

MDE 13/166/2008 - Informations complémentaires sur l’AU 169/08 (MDE 13/084/2008, 17 juin 2008) et ses mises à jour (MDE 13/119/2008, 19 août 2008, et MDE 13/128/2008, 29 août 2008) Mahboubeh Karami a été acquittée par la 15e chambre du tribunal révolutionnaire de Téhéran le 11 novembre. Cette juridiction a estimé que les éléments présentés n’étaient pas suffisants pour justifier les accusations d’« agissements contre la sûreté de l’État » et de « troubles à l’ordre public » qui pesaient contre elle. Cette journaliste et militante pour les droits des femmes a été arrêtée le 13 juin 2008 par des membres des forces de sécurité en civil alors qu’elle voyageait à bord d’un bus passant par le parc Mellat, à Téhéran, où venait de se tenir une manifestation. À la suite de son arrestation, elle a été conduite à la prison d’Evin, à Téhéran, où elle a été maintenue en détention jusqu’à sa libération sous caution, le 25 août 2008. Pendant sa détention, elle a été régulièrement interrogée sur ses activités au sein de la Campagne pour l’égalité, un réseau de militants qui réclame l’annulation des lois et des politiques discriminatoires à l’égard des femmes en Iran. Mahboubeh Karami a été convoquée au tribunal le 1er novembre. À l’issue de cette audience, elle a déclaré à la Campagne pour l’égalité : « Lors de cette audience, le juge m’a donné l’opportunité de présenter mes derniers arguments pour ma défense et j’ai confirmé les informations que j’avais fournies à plusieurs reprises lors de mes interrogatoires. Ce jour-là, des raisons personnelles (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.