Bonne nouvelle Mahboubeh Karami (f), 40 ans, journaliste et militante pour les droits des femmes

MDE 13/166/2008 - Informations complémentaires sur l’AU 169/08 (MDE 13/084/2008, 17 juin 2008) et ses mises à jour (MDE 13/119/2008, 19 août 2008, et MDE 13/128/2008, 29 août 2008) Mahboubeh Karami a été acquittée par la 15e chambre du tribunal révolutionnaire de Téhéran le 11 novembre. Cette juridiction a estimé que les éléments présentés n’étaient pas suffisants pour justifier les accusations d’« agissements contre la sûreté de l’État » et de « troubles à l’ordre public » qui pesaient contre elle. Cette journaliste et militante pour les droits des femmes a été arrêtée le 13 juin 2008 par des membres des forces de sécurité en civil alors qu’elle voyageait à bord d’un bus passant par le parc Mellat, à Téhéran, où venait de se tenir une manifestation. À la suite de son arrestation, elle a été conduite à la prison d’Evin, à Téhéran, où elle a été maintenue en détention jusqu’à sa libération sous caution, le 25 août 2008. Pendant sa détention, elle a été régulièrement interrogée sur ses activités au sein de la Campagne pour l’égalité, un réseau de militants qui réclame l’annulation des lois et des politiques discriminatoires à l’égard des femmes en Iran. Mahboubeh Karami a été convoquée au tribunal le 1er novembre. À l’issue de cette audience, elle a déclaré à la Campagne pour l’égalité : « Lors de cette audience, le juge m’a donné l’opportunité de présenter mes derniers arguments pour ma défense et j’ai confirmé les informations que j’avais fournies à plusieurs reprises lors de mes interrogatoires. Ce jour-là, des raisons personnelles (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Mariée de force, violée et condamnée à mort

Mariée de force, Noura Hussein a été violée par son mari. Elle l’a tué en légitime défense : le Soudan l’a condamnée à mort. Agissez pour elle : signez notre pétition