Bonne nouvelle Alireza (Elirza) Serrafi (h), ingénieur civil, journaliste et militant des droits culturels, ...

... Hassan (Hesen) Rashidi (h), ingénieur, écrivain et conférencier ; Said (Seid) Mohammadi (Mehemmedi) Mughanli (h), poète et journaliste ; Mehdi Naimi (Neimi) (h), poète et enseignant à l’université MDE 13/171/2008 - Informations complémentaires sur l’AU 269/08 (MDE 13/141/2008, 22 septembre 2008) et sa mise à jour (MDE 13/158/2008, 23 octobre 2008) Alireza Serrafi, Hasan Rashidi, Said Mohammadi Mughanli et Mehdi Naimi, quatre militants azéris d’Iran, ont été libérés le 8 novembre après avoir versé une caution équivalente à environ 193 000 euros. Ils sont tous en attente d’être jugés. Avant leur remise en liberté sous caution, ils ont été inculpés d’« agissements contre la sûreté de l’État ». La date de leur procès n’a pas encore été fixée. Alireza Serrafi, Hasan Rashidi, Said Mohammadi Mughanli et Mehdi Naimi étaient détenus à l’isolement depuis leur arrestation, le 10 septembre 2008, dans la section 209 de la prison d’Evin, à Téhéran. Cependant, peu avant la fin de leur période de détention, ils ont été autorisés à se promener dans la cour de la prison environ trente minutes par jour. Pendant toute leur détention, ils n’ont jamais eu l’opportunité de consulter un avocat. Ils n’ont pas pu recevoir la visite de leurs proches avant le 13 octobre, mais après cette date il leur a été permis de les voir presque une fois par semaine. D’après l’Association de défense des prisonniers politiques azerbaïdjanais (ADAPP), une organisation dont le siège est à Vancouver, ces quatre hommes ont été soumis à des mauvais traitements, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.