Bonne nouvelle Mehdi Zakerian (h), universitaire

MDE 13/172/2008 - Informations complémentaires sur l’AU 264/08 (MDE 13/140/2008, 19 septembre 2008) Mehdi Zakerian a été libéré aux alentours du 20 octobre 2008. Il a depuis retrouvé son poste de maître assistant à l’université islamique Azad de Téhéran, dont il avait été renvoyé sans explication en septembre 2007. Selon Rooz, une publication iranienne diffusée sur Internet, Mehdi Zakerian a été arrêté le 15 août ou aux alentours de cette date et placé « dans un centre de détention du ministère du Renseignement ». Le 6 ou le 7 septembre, Mehdi Zakerian a pu recevoir sa famille dans une salle d’audience de la douzième chambre du tribunal révolutionnaire de Téhéran. Cette entrevue était surveillée par des fonctionnaires de justice, et il se peut que des représentants du ministère du Renseignement y aient aussi assisté. Amnesty International ignore s’il s’agissait également d’une audience formelle. Lors de cette rencontre, les membres de sa famille ont appris que Mehdi Zakerian était accusé d’infractions liées à la sécurité nationale, notamment d’espionnage, mais qu’il n’avait pas été inculpé. Mehdi Zakerian est un spécialiste des relations internationales et du droit international. Il a été maître assistant à l’université islamique Azad de Téhéran jusqu’en septembre 2007, date à laquelle il a été renvoyé de son poste sans explication. Il enseignait depuis une dizaine d’années, occupant des postes dans un certain nombre de grandes universités iraniennes, et a rédigé de nombreux articles. Mehdi Zakerian a récemment été nommé (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition