Bonne nouvelle Drago Hedl (h), journaliste

EUR 64/007/2008 - Informations complémentaires sur l’AU 329/08 (EUR 64/006/2008, 28 novembre 2008) Le 4 décembre, une enquête policière a permis d’identifier un homme qui semble être à l’origine des dernières menaces de mort reçues par le journaliste croate Drago Hedl. Cette affaire a été renvoyée au procureur de région à Osijek pour supplément d’information. Drago Hedl ne bénéficie plus d’une protection policière et ne semble plus en danger dans l’immédiat. Drago Hedl, chroniqueur pour le quotidien croate Jutarnji List, a reçu une série de menaces de mort, dont la dernière date du 27 novembre. Ces menaces semblent liées aux articles d’investigation dans lesquels il a mis en cause un responsable politique croate de haut rang dans le meurtre de Serbes de Croatie à Osijek pendant la guerre qui a duré de 1991 à 1995. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du réseau Actions urgentes pour le moment.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse