Bonne nouvelle Reza Alinejad (h), 23 ans

MDE 13/173/2008 - Informations complémentaires sur l’AU 63/07 (MDE 13/029/2007, 12 mars 2007) et sa mise à jour (MDE 13/169/2008, 20 novembre 2008) Reza Alinejad, mineur délinquant, a été libéré le 3 décembre de la prison d’Adelabad, à Chiraz. Les proches de la victime du meurtre pour lequel il avait été condamné ont renoncé à leur droit d’exiger son exécution, après avoir accepté le paiement de la diya (prix du sang). Reza Alinejad a été reconnu coupable du meurtre d’Esmail Daroudi, tué le 26 décembre 2002, alors que lui-même n’avait que dix-sept ans. Il a été condamné à la peine capitale le 4 octobre 2003, à titre de qisas (« réparation »), par la sixième chambre du tribunal pénal provincial de Fasa. Sa condamnation à mort a été infirmée en décembre 2004 par la Cour suprême, qui a statué que Reza Alinejad avait agi en état de légitime défense. L’affaire a été renvoyée devant un tribunal de première instance pour que des investigations supplémentaires soient menées et a été entendue par la 101e chambre du tribunal pénal provincial de Fasa. Le 15 juin 2005, cette juridiction a de nouveau condamné Reza Alinejad à la peine capitale, après avoir conclu qu’il aurait pu prendre la fuite afin d’éviter la bagarre qui a entraîné la mort d’Esmail Daroudi, et que son geste n’était donc pas justifié. Le 9 mai 2006, la Cour suprême a confirmé la peine de mort, et un délai d’un mois a été accordé à Reza Alinejad pour réunir le montant de la diya qu’il devrait payer aux proches de la victime. Son père s’est rendu au tribunal au début du (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.