Bonne nouvelle Ali Saleh Kahlah al Marri (h), ressortissant du Qatar, 43 ans

AMR 51/032/2009 - Informations complémentaires sur l’AU 48/09 (AMR 51/022/2009, 18 février 2009) Ali Saleh Kahlah al Marri – détenu par l’armée américaine sous le statut de « combattant ennemi » depuis plus de cinq ans et demi, et pour une durée indéterminée – a été inculpé en vue de son procès devant un tribunal fédéral et le président Barack Obama a ordonné son transfert vers une prison civile. Le gouvernement américain a demandé à la Cour suprême des États-Unis de débouter Ali al Marri de sa requête en habeas corpus au motif qu’elle était discutable. La Cour suprême doit examiner cette question le 6 mars et rendre sa décision le jour même ou peu après. Le 26 février, un « grand jury » (jury d’accusation) fédéral de l’Illinois a retenu deux chefs d’accusation contre Ali al Marri : celui-ci a été inculpé d’avoir fourni et comploté de fournir « du matériel de soutien et des ressources à une organisation terroriste étrangère », en l’occurrence Al Qaïda. En annonçant cette décision le 27 février, le ministre américain de la Justice, Eric Holder, a déclaré : « Cet acte d’accusation montre notre détermination à protéger le peuple américain et à poursuivre les terroristes présumés en exploitant pleinement le cadre de la loi. » Un procureur fédéral a indiqué qu’Ali al Marri « [allait] maintenant être confronté à la justice pénale américaine, qui prévoit que sa culpabilité ou son innocence soit déterminée par un jury lors d’une audience publique ». Chacun des chefs d’accusation retenus contre lui est passible d’une peine de quinze ans (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.