Action Urgente (bonne nouvelle) : Israël autorise Ahmed Abu Mteer, un patient palestinien, a quitter gaza

Informations complémentaires sur l’AU 183/09, MDE 15/023/2009, 10 juillet 2009

Israël : les autorités israéliennes ont accepté d’autoriser Ahmed Abu Mteer à quitter Gaza pour se rendre dans un hôpital palestinien de Jérusalem-Est afin d’y recevoir des soins qui pourraient lui sauver la vie.
Ahmed Abu Mteer est atteint d’un lymphome de Hodgkin (un cancer des globules blancs qui peut être guéri s’il est traité à temps). Le traitement disponible à Gaza n’a pas suffi à maîtriser l’évolution de sa maladie. En mai 2009, il a été dirigé vers l’hôpital Augusta Victoria, à Jérusalem-Est, afin d’y recevoir des soins susceptibles de lui sauver la vie. Cependant, les autorités israéliennes ont refusé de l’autoriser à quitter Gaza pour un rendez-vous dans cet établissement en juin. Leur décision était motivée par des « raisons de sécurité » non précisées. Les autorités ont désormais confirmé qu’il serait autorisé à faire ce trajet le 10 juillet.
Merci à tous ceux qui se sont mobilisés pour Ahmed Abu Mteer. Aucune action complémentaire n’est requise.

Informations complémentaires sur l’AU 183/09, MDE 15/023/2009, 10 juillet 2009

Ceci est la première mise à jour de l’AU 183/09 (MDE 15/022/2009). Pour plus d’informations : http://www.amnesty.org/en/library/info/MDE15/022/2009/en.

ACTION URGENTE
ISRAËL AUTORISE UN PATIENT PALESTINIEN A QUITTER GAZA
INFORMATIONS GENERALES
Les autorités israéliennes continuent d’empêcher des Palestiniens gravement malades d’accéder à des soins médicaux qui ne sont pas disponibles dans la bande de Gaza.
Informations complémentaires sur l’AU 183/09, MDE 15/023/2009, 10 juillet 2009

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.