Bonne nouvelle Sushan Limbu and Bhakta Rai : les autorités ne réagissent pas a la suite des coups reçus

Informations complémentaires sur l’AU 199/09, ASA 31/009/2009, 1er septembre 2009 Aucune action complémentaire n’est requise de la part du Réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. ACTION URGENTE Les autorités ne réagissent pas a la suite des coups reçus par des détenus Népal : Deux détenus, Sushan Limbu et Bhakta Rai, ont été autorisés à entrer en contact avec leurs avocats et à bénéficier de soins médicaux après leur comparution devant le tribunal le 28 juillet. Les policiers qui ont soumis ces hommes à des mauvais traitements n’ont pas encore été suspendus et aucune enquête n’a été ouverte. Ces deux hommes se sont présentés le 28 juillet devant le chef de district. Bhakta Rai a été libéré sous caution et le chef de district a ordonné que Sushan Limbu bénéficie des soins médicaux dont il avait besoin. Sushan Limbu est toujours en détention mais ces deux hommes sont maintenant en contact avec leurs avocats. Le 5 août, Sushan Limbu a été opéré de lésions aux doigts à l’hôpital Koshi Zonal. Cependant, prétextant des raisons de sécurité, les autorités policières lui ont fait attacher une main et les deux jambes à son lit. Les autorités népalaises n’ont pas suspendu les agents ayant participé au passage à tabac de Sushan Limbu et Bhakta Rai. Ces deux hommes ont été arrêtés le 12 juillet dans le sud-est du Népal. Pendant leur détention, ils ont souffert de graves lésions après avoir été battus par des policiers au moyen de barres en métal. Amnesty International continuera à suivre (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nageur professionnel, il a failli mourir en mer

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !