Bonne nouvelle Romell Broom bénéficie d’un sursis prolongé à la suite d’une exécution ratée

Informations complémentaires sur l’AU 245/09, AMR 51/105/2009, 24 septembre 2009 Un juge fédéral des États-Unis a prolongé de deux mois le sursis accordé à Romell Broom pour son exécution. Ce condamné à mort afro-américain âgé de cinquante-trois ans a subi une tentative d’exécution échouée le 15 septembre, lorsque les autorités de l’Ohio ont essayé en vain de lui ôter la vie par injection létale. Le 18 septembre, le juge Gregory Frost, membre de la cour fédérale du district sud de l’Ohio, a prononcé une mesure de restriction temporaire suspendant l’exécution de Romell Broom jusqu’au 28 septembre. Le 22 septembre, il a prolongé cette mesure de deux mois. À l’heure actuelle, ce sursis prend fin à 11 h 59 le 30 novembre 2009. Le 18 septembre, les avocats de Romell Broom ont formé un recours devant la cour de district en vue d’empêcher que les autorités de l’Ohio ne tentent de l’exécuter à nouveau, ou du moins « n’essaient encore en utilisant les mêmes procédures et protocoles anticonstitutionnels et entachés d’irrégularités que le 15 septembre 2009 ». Ils ont fait valoir le fait que la tentative échouée, au cours de laquelle l’équipe d’exécution a essayé en vain à de multiples reprises de trouver une veine utilisable par laquelle administrer l’injection létale au prisonnier, « constituait une forme de torture qui a confronté Romell Broom à la perspective d’une mort lente ». Entre autres éléments, leur recours souligne également que, avant la tentative d’exécution, « Romell Broom a été privé du droit de s’entretenir en privé avec (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.