Bonne nouvelle Jakarkhon Sheikho ‘Ali, prisonnier d’opinion a été libéré

Informations complémentaires sur l’AU 176/09, MDE 24/029/2009, 23 octobre 2009 No further action is requested from the UA network. Many thanks to all who sent appeals. Aucune action complémentaire n’est requise de la part du Réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Le prisonnier d’opinion Jakarkhon Sheikho Ali a été libéré sans inculpation le 3 octobre. Il était détenu au secret depuis de trois mois et demi environ, période au cours de laquelle il aurait été torturé. Jakarkhon Sheikho Ali, un Kurde de Syrie âgé de vingt-huit ans, a été arrêté le 20 juin par des agents de la Sécurité militaire dans la ville d’Alep. Le 21 juin, il a été transféré à la Section Palestine, un centre d’interrogation et de détention de la Sécurité militaire situé à Damas qui est tristement célèbre pour la torture. Dans un premier temps, on pensait qu’il avait été détenu plus longtemps à Alep. Le 12 août, il a été transféré dans un centre de détention dirigé par la Sécurité politique à Damas, la Section Al Fayha. Jakarkhon Sheikho Ali a probablement été détenu en raison de ses activités en tant que membre important du parti démocratique kurde Al Wifaq, un parti politique syrien non autorisé. Aucune action complémentaire n’est requise de la part du Réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Ceci est la première mise à jour de l’AU 176/09 (MDE 24/017/2009, 1er juillet 2009). Pour plus d’informations : www.amnesty.org/fr/library/info/MDE24/017/2009/fr. Informations (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.