Bonne nouvelle 800 familles sur le point d’obtenir justice au Brésil

Informations complémentaires sur l’AU 225/09, AMR 19/021/2009 18 décembre 2009 Les familles qui avaient été violemment expulsées en août du bidonville Olga Benário, dans le sud de la ville de São Paulo, ont remporté une victoire décisive dans le combat qu’elles mènent depuis longtemps pour faire respecter leur droit au logement. Soumises à des pressions nationales et internationales, les autorités de l’État de São Paulo ont accepté de saisir le terrain dont les familles avaient été chassées ainsi qu’une parcelle adjacente à Capão Redondo. Le terrain servira à construire des logements sociaux pour les familles expulsées. Le Conseil municipal a assuré qu’il allait prendre des mesures d’urgence en leur faveur pendant les travaux, notamment sous la forme d’allocations logement. D’après des ONG locales, le changement d’attitude radical des autorités est en partie lié aux pressions internationales exercées à la suite du lancement de l’action urgente d’Amnesty International. Au cours de l’expulsion des familles par la police antiémeute, des scènes de panique ont eu lieu dans tout le quartier, des incendies se sont déclarés et nombre de constructions ont été détruites. Par la suite, 500 des familles expulsées se sont installées sur un terrain situé en face du bidonville, en signe de protestation. Privées d’eau potable, de nourriture, de toilettes et d’électricité, elles ont vécu dans des conditions très difficiles. Les centres de santé locaux ont refusé de les soigner et les enfants ont été renvoyés des écoles. La (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.