Bonne nouvelle Mexique. Un prêtre a été libéré sous caution

Informations complémentaires sur l’AU 142/10, AMR 41/055/2010, 20 juillet 2010 Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du Réseau Actions urgentes. Un prêtre mexicain défenseur des droits humains placé en détention provisoire le 19 juin a été libéré sous caution le 30 juin. Il est poursuivi, avec neuf autres hommes, pour la mort de deux responsables locaux de la municipalité de San José del Progreso, dans l’État d’Oaxaca. Huit des autres hommes ont également été libérés sous caution. Le dernier a été inculpé. Le père Martín Octavio García Ortiz, qui avait été placé en détention provisoire (arraigo) le 19 juin, a été libéré sous caution le 30 juin. Il n’a pas été maltraité en détention. Avant d’être placé en détention, il avait été enlevé et battu par des membres de la communauté de San José del Progreso, mais il s’est remis de ses blessures. Le bureau du procureur général de l’État d’Oaxaca continue de le traiter comme un suspect dans l’enquête sur la mort d’un conseiller municipal et d’un dirigeant de la municipalité de San José del Progreso, et ce malgré des éléments probants indiquant qu’il n’est pas impliqué dans cette affaire. Amnesty International va continuer de suivre de près l’évolution de la situation afin de veiller à ce qu’il ne fasse pas l’objet de fausses accusations et que l’enquête ne soit pas simplement utilisée pour dissuader la critique légitime des opérations d’exploitation minière menées dans la municipalité, qui ont divisé la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.