Bonne nouvelle Le gouverneur de l’Ohio commue une peine de mort

Informations complémentaires sur l’AU 151/10, AMR 51/079/2010, 3 septembre 2010 La peine de mort prononcée à l’encontre de Kevin Keith a été commuée le 2 septembre par le gouverneur de l’Ohio en peine de réclusion à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle. Cet homme devait être exécuté le 15 septembre. Kevin Keith a été condamné à mort en mai 1994 pour les meurtres de Marichell Chatman, de sa fille de sept ans, Marchae Chatman, et de sa tante, Linda Chatman, qui avaient été tuées par balle trois mois auparavant dans l’appartement de Marichell Chatman à Bucyrus, localité du centre de l’Ohio. Les deux jeunes cousines de cette femme ainsi que son ami, Richard Warren, également touchés, ont survécu à leurs blessures. Kevin Keith n’a cessé de clamer son innocence. Le 2 septembre, le gouverneur Ted Strickland a rejeté la recommandation unanime faite le 19 août par le Comité des grâces et des libérations conditionnelles, qui suggérait de ne pas accorder la grâce à Kevin Keith. Dans une déclaration, le gouverneur a indiqué que, malgré les preuves circonstancielles liant Kevin Keith au crime en question, « de nombreuses questions légitimes [avaient] été soulevées au sujet des éléments ayant étayé la condamnation et l’enquête qui y [avait] abouti ». Il a ajouté : « En particulier, la condamnation de M. Keith reposait sur le lien entre les affirmations de certains témoins oculaires et des preuves médico-légales qui ont suscité d’importantes questions. J’ai, par ailleurs, trouvé que l’absence d’enquête approfondie (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.