Bonne nouvelle Libération sous caution de l’auteur tibétain Tagyal

Informations complémentaires sur l’AU 120/10, ASA 17/042/2010 L’écrivain tibétain Tagyal a été libéré sous caution le 14 octobre 2010. Selon son avocat, Tagyal serait retourné chez lui. Tagyal, qui écrit sous le nom de plume Shogdung (ou Zhogs Dung), avait été arrêté le 23 avril 2010 à la suite de la publication de son livre dont le titre pourrait se traduire par La Frontière entre ciel et terre. Cet ouvrage, qui est interdit en Chine, décrit le Tibet au lendemain des troubles de 2008 comme un « lieu de terreur ». Soupçonné d’« incitation au séparatisme », Tagyal était incarcéré au Centre de détention n°1 de Xining. Tagyal est retourné chez lui dans le cadre d’une procédure connue sous le nom de « qubao houshen », qui peut se traduire par « obtenir un garant en attendant le jugement ». Il s’agit d’une sorte de mise en liberté sous caution aux termes de laquelle la personne ne peut pas quitter sa ville ou son pays de résidence sans autorisation. C Ce peut être une personne qui se porte garante ou il peut y avoir une garantie financière. La procédure « Qubao houshen » est limitée à un an et concerne les personnes soupçonnées ou accusées d’infractions considérées comme mineures, ou ne « constituant pas une menace pour la société », ou contre lesquelles il n’existe pas d’élément de preuve suffisant pour justifier une arrestation. Il s’agit de la mesure de contrôle avant procès la moins restrictive de toutes celles prévues par le Code de procédure pénale chinois. Alors que le droit international relatif aux droits humains (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.