Bonne nouvelle Nadjikimo Benoudjita (h), journaliste, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Notre temps

AFR 20/015/2007 - Informations complémentaires sur l’AU 332/07 (AFR 20/014/2007, 14 décembre 2007) Nadjikimo Benoudjita a été présenté devant le procureur général de N’Djamena le 17 décembre. Il a été inculpé d’incitation à la haine tribale sur la base d’un article publié le 11 décembre dans le journal Notre Temps. Bien qu’il ait finalement été libéré, il doit à nouveau comparaître en justice en 2008. Selon son propre témoignage, Nadjikimo Benoudjita a été détenu à l’isolement à la Direction des renseignements généraux après la parution de l’article « Sarko pas de larmes de croco », qui concernait plusieurs réunions auxquelles a participé le président français, Nicolas Sarkozy, à l’occasion du sommet UE/Afrique à Lisbonne les 8 et 9 décembre 2007. Nadjikimo Benoudjita a tout d’abord été accusé de diffamation par le président du Haut Conseil de la communication, bien que celui-ci ne soit pas habilité, d’un point de vue juridique, à un tel acte. L’accusation a par la suite été requalifiée en « incitation à la haine tribale et religieuse ». Aucune action complémentaire n’est requise. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : signez pour libérer une jeune étudiante belge

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !