Bonne nouvelle Bahreïn : des militants libérés à la suite des manifestations

Informations complémentaires sur l’AU 195/10, MDE 11/007/2011, 24 février 2011 Vingt-trois militants de l’opposition détenus à Bahreïn depuis août 2010 ont été libérés la nuit dernière, à la suite des appels de la population bahreïnite. Ces 23 militants, dont certains sont des membres éminents de la communauté chiite bahreïnite, étaient incarcérés depuis août 2010. Pendant leur détention provisoire, ils avaient été placés au secret et privés de tout contact avec leurs avocats et leurs proches pendant 15 jours. Tous étaient accusés de complot dans le but de renverser le gouvernement par des « actes terroristes » et d’autres moyens. Ils ont été libérés très tôt le 23 février, à la suite des manifestations de masse qui ont débuté à Bahreïn le 14 février et appelaient, entre autres, à la libération des prisonniers politiques et à la mise en œuvre de réformes politiques. Depuis le 14 février, sept manifestants ont été tués par la police antiémeute et des centaines de personnes ont été blessées. Outre les 23 personnes en question, le roi de Bahreïn, Cheikh Hamad bin Issa al Khalifa, a ordonné la libération d’autres prisonniers – notamment politiques – lundi dernier. La sœur de l’un des détenus a déclaré aujourd’hui à Amnesty International : « Je suis vraiment heureuse que mon frère ait été libéré. C’est comme si c’était mon anniversaire. C’est une nouvelle naissance. La nuit dernière, à une heure du matin, ils ont commencé à ouvrir les grilles et les 23 personnes sont sorties une par une. Nous étions tellement heureux de revoir mon (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.