Bonne nouvelle Inde. Un mineur, Faizan Rafiq Hakeem, libéré de prison au Cachemire

Informations complémentaires sur l’AU 93/11, ASA 20/014/2011, 5 avril 2011 Faizan Rafiq Hakeem, âgé de 14 ans, détenu sans inculpation ni jugement par la police de l’État de Jammu-et-Cachemire, a été libéré le 5 avril de la prison de Kathua. Faizan Rafiq Hakeem a été arrêté le 7 février devant chez lui, à Anantnag, dans l’État de Jammu-et-Cachemire. Il est soupçonné de s’être trouvé au sein d’une foule imposante de manifestants qui ont jeté des pierres sur la police et les forces de sécurité à quatre reprises, en juillet 2009 et juin, juillet et octobre 2010, au cours de manifestations contre les autorités. Deux chefs d’inculpation ont été retenus contre lui, pour émeute et d’autres infractions liées à sa participation à ces événements. Un magistrat lui a accordé la liberté sous caution le 12 février pour l’une des accusations et le 23 février pour la seconde. La police a néanmoins décidé de le maintenir en détention administrative, sans inculpation ni jugement, en vertu de la Loi relative à la sécurité publique (PSA) de l’État de Jammu-et-Cachemire, qui permet de détenir des personnes jusqu’à deux ans sans que les charges retenues contre elles ne fassent l’objet d’un examen judiciaire. Lorsque Faizan Rafiq Hakeem a été inculpé, la police a d’abord prétendu qu’il avait 27 ans mais sa famille a montré à Amnesty International un certificat fourni par son école indiquant que sa date de naissance serait le 18 mai 1996 – il aurait donc été âgé de moins de 15 ans au moment de son arrestation. Amnesty International a également (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.