Bonne nouvelle Etats-Unis. La cour suprême du Nebraska suspend l’ exécution de Carey Dean Moore

Informations complémentaires sur l’AU 148/11, AMR 51/047/2011, 26 mai 2011 La Cour suprême du Nebraska a délivré un sursis à l’exécution de Carey Dean Moore, prévue le 14 juin. L’avis d’exécution a été annulé. Le 17 mai, l’avocat de Carey Dean Moore a déposé une requête d’urgence devant la Cour suprême du Nebraska pour obtenir un sursis. Il a également déposé un dossier auprès d’un tribunal de première instance, soulevant certaines questions liées au protocole d’injection létale de l’État, notamment les inquiétudes concernant du thiopental de sodium acheté par l’État auprès d’une société en Inde. Le Nebraska était le dernier état des États-Unis à utiliser l’électrocution comme seule méthode d’exécution. En 2008, la Cour suprême du Nebraska a jugé que l’utilisation de la chaise électrique constituait une violation de la constitution de l’État. En 2009, une proposition de loi établissant l’utilisation de l’injection létale au Nebraska a été adoptée. Cela coïncide avec un manque au niveau national de thiopental de sodium, l’un des trois produits utilisés pour ce genre d’exécutions. Début 2011, le seul fabricant américain de thiopental de sodium a annoncé qu’il se retirait du marché. Certains États cherchent d’autres solutions et se lancent ainsi dans certaines pratiques discutables, notamment l’importation de thiopental de sodium acheté auprès d’entreprises étrangères dans des circonstances contestées par le droit fédéral. L’Office de lutte contre les stupéfiants du ministère américain de la Justice mène actuellement une enquête sur (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir