Bonne nouvelle Inde. Un mineur, Murtaza Manzoor, libéré

Informations complémentaires sur l’AU 115/11, ASA 20/024/2011, 2 juin 2011 Murtaza Manzoor, âgé de 17 ans, a été relâché le 23 mai. Il était en détention policière dans l’État de Jammu-et-Cachemire, en Inde. Les autorités avaient mis fin à sa détention administrative le 18 mai mais il a été immédiatement placé en détention par la police. Murtaza Manzoor a été appréhendé le 21 janvier 2011 par la police à Srinagar, la capitale de l’État de Jammu-et-Cachemire. Il a été placé en détention administrative sans inculpation ni jugement du 8 février au 18 mai, aux termes de la Loi relative à la sécurité publique (PSA). Le 13 mai, la Haute cour de l’État de Jammu-et-Cachemire a décidé que la détention de Murtaza Manzoor était illégale et ordonné la libération de ce dernier. Le 18 mai, au lieu d’être relâché et de retrouver son père qui l’attendait à l’extérieur de la prison Kot Bhalwal, il a été escorté de la prison par quatre policiers appartenant à une unité anti-insurrectionnelle spécialisée et emmené au Centre commun d’interrogatoires à Jammu. Les policiers n’ont pas informé la famille de Murtaza Manzoor des faits qui étaient reprochés à ce dernier et pour lesquels il était incarcéré ; il est possible que son placement en détention n’ait reposé sur aucun fondement juridique. Les agents de police ont cependant déclaré au père de Murtaza Manzoor que celui-ci serait gardé au centre d’interrogatoires pour quelques jours avant d’être emmené dans un poste de police à Srinagar. On craignait qu’un nouvel ordre de détention administrative fût émis (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.