Bonne nouvelle Syrie. Des centaines de prisonniers libérés

Informations complémentaires sur l’AU 87/11, MDE 24/025/2011, 15 juin 2011 Des centaines de personnes arrêtées pendant les mouvements de protestation en Syrie ont été relâchées, certaines au cours des derniers mois et certaines après une « amnistie générale » prononcée le 31 mai 2011. Des interpellations ont néanmoins lieu quotidiennement et des centaines d’individus sont maintenus en détention au secret, risquant ainsi d’être victimes de torture et d’autres mauvais traitements. Parmi les personnes relâchées avant l’« amnistie générale », entre le 5 et le 26 mai, figurent Mohammed Hasan al Labwani, Hassan Abd al Adhim, 79 ans, Omar Qashaash, 85 ans, Ahmed Haji Khalaf, Manhal Mahmoud Barish et ses deux frères, Ayham et Shadi Barish. Dorothy Parvaz, expulsée vers l’Iran par les autorités syriennes, qui l’avaient arrêtée à l’aéroport de Damas le 29 avril, a été remise en liberté par les autorités iraniennes le 18 mai. Amnesty International a reçu des informations selon lesquelles Mohammed Hasan al Labwani et d’autres personnes ont été victimes de torture ou d’autres mauvais traitements en détention. Lors d’un entretien sur Al Jazeera à propos de son incarcération, Dorothy Parvaz a décrit ce qui semble être d’autres détenus victimes de torture lors d’interrogatoires : http://english.aljazeera.net/indepth/opinion/2011/05/2011518184325620380.html (en anglais). À la connaissance d’Amnesty International, ni Firas Fayyad ni Abduallah Khalil n’ont été libérés. Selon les informations dont dispose l’organisation, Wael Hammada, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.