Bonne nouvelle Syrie. Libération d’un militant kurde (Sabri Mirza)

Ceci est la première mise à jour de l’AU 189/11. Merci à tous ceux qui se sont mobilisés pour Sabri Mirza. Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du Réseau Actions urgentes pour le moment, mais Amnesty International va continuer à suivre l’évolution de la situation. Sabri Mirza, 60 ans, militant politique kurde et avocat spécialisé dans la défense des droits humains, a été remis en liberté le 23 juin. Il avait été arrêté la semaine précédente à El Qamishli (nord de la Syrie). Sabri Mirza a été arrêté par la police locale et remis à la Sécurité politique le 13 juin. Détenu dans sa ville natale, El Qamishli, jusqu’au 15 juin, il a ensuite été emmené à Damas, capitale du pays, où il a été placé au secret. De là, il a été conduit à Dayr al Zor, dans le nord-est de la Syrie, où il est resté une journée, avant d’être finalement transféré dans une prison d’Al Hasakah, également dans le nord-est du pays. Il a été remis en liberté le 23 juin et se trouve maintenant auprès de sa famille, mais doit se présenter à un poste de police local toutes les deux semaines. En outre, l’interdiction de voyager qui lui était imposée de longue date a été renouvelée. La famille de Sabri Mirza pense qu’il est à craindre qu’il ne fasse l’objet d’un procès. Amnesty International n’a pas obtenu d’informations à ce sujet ; elle ignore si des charges ont été retenues contre lui et cherche à en savoir plus sur son statut au regard de la loi. L’organisation craint toujours que son arrestation ne soit en rapport avec son militantisme (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.