Bonne nouvelle Action urgente (bonnes nouvelles) Arabie Saoudite. Deux manifestantes relâchées

Informations complémentaires sur l’AU 208/11, MDE 23/015/2011, 6 juillet 2011 Deux femmes qui avaient été arrêtées lors d’une manifestation à Riyadh, la capitale saoudienne, et placées en détention le 3 juillet ont été relâchées le 5. Rima bint Abdul Rahman al Jareesh et Sharifa al Saqaabi ont été relâchées le 5 juillet en début de soirée. Rima bint Abdul Rahman al Jareesh aurait été libérée après qu’il a été demandé à son tuteur de se porter garant pour sa libération. Les deux femmes citées faisaient partie d’un groupe de manifestants – composé d’environ 25 femmes, 15 hommes et six enfants – qui réclamaient un procès équitable et public pour leurs parents masculins détenus sans inculpation ni jugement depuis des années. Le rassemblement a eu lieu devant le ministère de l’Intérieur, à Riyadh. Il aurait débuté le 3 juillet vers 16 heures et a duré environ une heure et demie. Des représentants du ministère sont parvenus à convaincre les manifestants que leurs messages avaient été entendus et leur ont demandé de partir. Rima bint Abdul Rahman al Jareesh et Sharifa al Saqaabi ont été arrêtées par les forces de sécurité alors qu’elles quittaient les lieux – comme quelque 13 autres femmes et cinq enfants, qui auraient été libérés après s’être engagés par écrit à ne plus manifester. Les deux femmes citées avaient déjà signé des pétitions appelant à des réformes dans le pays. Rima bint Abdul Rahman al Jareesh appartient à l’Association saoudienne des droits civils et politiques (ACPRA). Elle avait déjà été arrêtée le 19 juillet 2007 (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse