Bonne nouvelle Soudan. Libération d’un employé de l’onu et abandon des charges dont il faisait l’objet

Informations complémentaires sur l’AU 219/11, AFR 54/025/2011, 22 juillet 2011 Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Aucune action complémentaire n’est requise. Idris Yousef Abdelrahman, spécialiste des affaires civiles pour la Mission conjointe des Nations unies et de l’Union africaine au Darfour (MINUAD), qui avait été arrêté le 27 avril, n’est plus en détention. Il a été remis en liberté le 20 juillet, le parquet ayant abandonné toutes les charges retenues contre lui. Idris Yousef Abdelrahman avait disparu le 27 avril à Nyala, dans le Darfour méridional, après avoir été convoqué à une rencontre par le Service national de la sûreté et du renseignement (NISS). Son employeur, la MINUAD, n’avait été informée de son arrestation par le NISS que le 10 mai. Le 12 juillet, Idris Yousef Abdelrahman était inculpé pour « atteinte au système constitutionnel » et « guerre contre l’État », deux infractions passibles de la peine capitale. Durant sa détention, il n’était pas autorisé à voir sa famille, et il ne lui a été permis de consulter un avocat que le 12 juillet. La libération d’Idris Yousef Abdelrahman a eu lieu le 20 juillet. Le parquet a indiqué à la MINUAD que toutes les charges qui avaient été prononcées contre lui avaient été abandonnées faute de preuves. Idris Yousef Abdelrahman fait actuellement l’objet d’un contrôle médical à Nyala. Idris Yousef Abdelrahman est le second membre du personnel de la MINUAD à être libéré ce mois-ci. Arrêtée à Khartoum le 6 mai 2011, Hawa Abdallah Mohamed, militante (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.