Bonne nouvelle Six militants malaisiens libérés

Informations complémentaires sur l’AU 210/11, ASA 28/006/2011, 29 juillet 2011 Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Aucune action complémentaire n’est requise. Six militants malaisiens arrêtés à Penang le 25 juin viennent d’être remis en liberté. Ils ont été détenus sans inculpation pendant plus d’un mois aux termes de l’Ordonnance d’urgence (ordre public et prévention des crimes), qui permet un maintien en détention illimitée. Le député socialiste Jeyakumar Devaraj et cinq autres membres du bureau de son parti ont pu quitter le poste de police de Jinjang (Kuala Lumpur) vendredi 29 juillet. Leur libération fait suite aux protestations quotidiennes d’organisations non gouvernementales locales et de groupes internationaux, dont Amnesty International, contre leur détention arbitraire. Ces six personnes faisaient partie de 30 militants arrêtés à Penang le 25 juin alors qu’ils se rendaient à un rassemblement en rapport avec la réforme électorale. La police les a placés en détention provisoire pour « guerre contre le roi ». Les 24 autres ont été libérés le 4 juillet. Le 9 juillet, la police a arrêté 1 667 manifestants lors d’un rassemblement pacifique de Bersih 2.0 à Kuala-Lumpur. Tous ont été libérés sans inculpation plus tard dans la nuit, mais beaucoup souffraient de blessures visibles. Quelque 2 000 personnes sont actuellement maintenues en détention en Malaisie sans avoir été jugées, en vertu de la seule Ordonnance d’urgence. Cette loi sur la détention provisoire avait à l’origine été promulguée (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse