Bonne nouvelle Pakistan. Des étudiants Ibrahim et Abdullah Mohamed El Sharkawi, enlevés retrouves en détention

Informations complémentaires sur l’AU 162/11, ASA 33/007/2011, 2 août 2011 Deux frères pakistanais, Ibrahim et Abdullah Mohamed El Sharkawi ont été retrouvés en détention, après avoir été supposément enlevés au Pakistan par les services pakistanais du renseignement, les 25 et 29 mai respectivement. Le premier a été libéré sous caution le 27 juin ; le second a été localisé le 23 juillet. Ibrahim Mohamed El Sharkawi, 17 ans, a été transféré le 3 juin vers la prison d’Adyala, à Rawalpindi, avant d’être libéré sous caution le 27 juin. Il a informé sa famille qu’après son enlèvement, il a été détenu secrètement par le Service fédéral du renseignement (FIA) pendant quelques jours ; il a ensuite été emmené dans un lieu inconnu pendant encore quelques jours, où il a été battu, suspendu par les poignets et privé de sommeil. Après environ six jours de détention secrète, il a été transféré vers la prison d’Adyala où il a été détenu avec plus de 50 prisonniers mineurs ; la cellule était tellement surpeuplée qu’il devait dormir presque debout. Il n’était pas autorisé à sortir pour faire des activités d’extérieur. Abdullah Mohamed El Sharkawi a appelé sa famille le 23 juillet pour lui dire qu’il avait été transféré vers la prison d’Adyala. Selon ses proches, il avait été détenu secrètement par les services du renseignement depuis son enlèvement le 25 mai, suspendu par les poignets et battu. Celui-ci leur a affirmé que deux ou trois jours avant son transfert, on l’a mis dans un minibus à Rawalpindi pour l’emmener à Attock, la ville où il habite, mais (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.