Bonne nouvelle Jelveh Javaheri (f), journaliste et militante des droits des femmes

MDE 13/014/2008 - Informations complémentaires sur l’AU 321/07 (MDE 13/140/2007 du 3 décembre 2007) Jelveh Javaheri, journaliste et militante des droits des femmes, a été libérée le 2 janvier 2008 à 19 heures de la prison d’Evin, où elle était détenue depuis le 1er décembre 2007. Amnesty International a appris qu’elle avait été accusée de « troubles à l’ordre public », de « propagande contre le régime » et de « publication d’informations mensongères » après la diffusion de certains articles sur des sites Internet. Cependant, l’organisation croit savoir qu’elle n’a pas été formellement inculpée. Jelveh Javaheri étudie la sociologie et participe activement à la Campagne pour l’égalité, qui vise à recueillir un million de signatures iraniennes sur une pétition demandant l’abrogation des dispositions légales discriminatoires envers les femmes. Outre ses fonctions au sein du comité éducatif de la Campagne, Jelveh Javaheri a rédigé plusieurs articles pour son site Internet (http://www.we4change.info/). Elle a par ailleurs beaucoup écrit sur des questions concernant les femmes pour d’autres sites, et elle est l’une des fondatrices du centre Hastia Andish, une organisation non gouvernementale (ONG) féministe de premier plan dont la principale activité est la promotion des droits des femmes à travers l’éducation, qu’elle a quitté en 2006. Jelveh Javaheri ne pouvait pas payer la caution initialement fixée, équivalente à 37 000 euros, si bien qu’elle est restée emprisonnée jusqu’à ce que ce montant soit ramené à environ 3 (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.