Bonne nouvelle Syrie. Libération de Mohammed Hasan al Labwani.

Informations complémentaires sur l’AU 266/11, MDE 24/051/2011, 8 septembre 2011 Mohammed Hasan al Labwani a été relâché le 6 septembre après avoir été déféré devant un juge d’instruction. La prochaine audience est prévue pour le 8 octobre. Mohammed Hasan al Labwani, arrêté le 18 août à Al Zabadani, près de Damas, a maintenant retrouvé sa famille. Il a été inculpé par un juge d’instruction d’« affaiblissement du sentiment national » (article 285 du Code pénal syrien), de « diffusion de nouvelles fausses et exagérées susceptibles de porter atteinte au moral du pays » (article 286) et d’un troisième chef d’accusation lié à la participation à des émeutes (article 335). Il attend la prochaine audience, fixée au 8 octobre prochain. Amnesty International a été informée que l’interrogatoire de Mohammed Hasan al Labwani a porté en particulier sur les liens de cet homme avec des individus considérés comme des militants en faveur de réformes, une manifestation devant le ministère de l’Intérieur à laquelle il a participé, les obsèques d’une personne décédée pendant la révolte auxquelles il a assisté, ainsi que sur les insultes qu’il auraient proférées à l’encontre des forces armées lors d’un rassemblement public. L’organisation a appris que bien que Mohammed Hasan al Labwani ait été détenu dans une très petite pièce et n’ait eu pour tout repas que du pain avec un peu de lait, il a reçu les médicaments dont il a besoin, souffrant d’une tumeur hypophysaire, et se porte plutôt bien au vu des circonstances. Aucune action complémentaire n’est (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse