Bonne nouvelle Angola. Annulation d’expulsions forcées

Informations complémentaires sur l’AU 248/11, AFR 12/003/2011, 15 septembre 2011 Les expulsions forcées prévues pour le 25 août dans le quartier d’Arco Iris, à Lubango (Angola), n’ont pas eu lieu. Les habitants pensent que le travail d’Amnesty International et de l’Association Construire des communautés (ACC), une organisation non gouvernementale locale, a contribué à empêcher ces expulsions forcées. Le 22 août ou aux alentours de cette date, le gouverneur de la province de Huila a annoncé lors d’une conférence de presse que les démolitions prévues dans le quartier d’Arco Iris n’auraient pas lieu. Il a expliqué que l’administration municipale n’avait pas fini de distribuer les parcelles de terre aux habitants et que la zone consacrée à la réinstallation n’était pas encore dotée des services de base. C’est pourquoi les démolitions étaient « annulées ». Bien qu’on ignore s’il s’agit d’une mesure temporaire ou définitive, les habitants pensent qu’il est peu probable que les expulsions se déroulent dans un avenir proche, en particulier parce que des élections générales doivent avoir lieu au second semestre 2012. Le 29 juin, l’administrateur municipal de Lubango a notifié par écrit aux habitants du quartier d’Arco Iris (également appelé António Agostinho Neto), dans le centre-ville, l’intention des autorités de démolir leurs maisons pour construire une nouvelle route, et il leur a ordonné de quitter le quartier. Ces personnes – quelque 750 familles – ont ainsi appris qu’elles avaient 30 jours pour partir et qu’elles (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.