Bonne nouvelle Iran. Libération de médecins spécialistes du vih/sida

Informations complémentaires sur l’AU 216/08, MDE 13/083/2011, 26 septembre 2011 Aucune action complémentaire n’est requise. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Le Dr Arash Alaei, prisonnier d’opinion, a été libéré le 27 août 2011 de la prison d’Evin, à Téhéran, où il purgeait une peine de six ans d’emprisonnement. Sa remise en liberté est intervenue après que le Guide suprême lui a accordé la grâce. Le frère d’Arash Alaei, Kamiar Alaei, également médecin, a lui aussi été relâché. Arash Alaei est internationalement reconnu en tant qu’expert de la prévention et du traitement du VIH/SIDA. Il a été arrêté en juin 2008 et condamné à six ans de prison après avoir été déclaré coupable de « coopération avec un gouvernement ennemi ». Il n’était pas engagé politiquement. Il a été maintenu en détention préventive pendant des mois sans pouvoir s’entretenir avec un avocat, avant d’être victime d’un procès inique au cours duquel des preuves secrètes, qu’il n’avait pas pu voir ni contester, ont été présentées. Arash Alaei a été libéré de prison le 27 août dernier, en même temps qu’une centaine de prisonniers graciés par le Guide suprême Ali Khamenei, avant les célébrations de l’Aïd al Fitr, qui marquent la fin du ramadan, mois de jeûne pour les musulmans. Kamiar Alaei travaille lui aussi comme médecin dans le même domaine que son frère ; il a été arrêté en même temps que lui et condamné à trois ans de prison. Il a été relâché au bout de deux ans et demi. Leur interpellation serait liée à leurs relations avec des universitaires et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse