Bonne nouvelle Iran. Le militant étudiant Mohammad Pour Abdollah gracié.

Informations complémentaires sur l’AU 60/09, MDE 13/085/2011, 27 septembre 2011 Le prisonnier d’opinion Mohammad Pour Abdollah a été libéré le 27 août 2011 de la prison de Ghezel Hesar à Karaj, à l’ouest de Téhéran, où il purgeait une peine de trois ans d’emprisonnement. Sa remise en liberté est intervenue après que le Guide suprême lui a accordé la grâce. Mohammad Pour Abdollah, étudiant à l’université de Téhéran ayant des liens avec Étudiants pour la liberté et l’égalité, une organisation étudiante iranienne de gauche, a été libéré de la prison Ghezel Hesar le 27 août 2011, en même temps qu’une centaine de prisonniers graciés par le Guide suprême Ali Khamenei, avant les célébrations de l’Aïd al Fitr, qui marquent la fin du ramadan, mois de jeûne pour les musulmans. Mohammad Pour Abdollah a été arrêté à son domicile de Téhéran le 12 février 2009. Il a été détenu à l’isolement pendant plus d’un mois à la prison d’Evin avant d’être transféré le 18 mars 2009 à celle de Guezel Hesar, à Karaj, à l’ouest de la capitale. La peine de six ans d’emprisonnement prononcée à son encontre, pour « rassemblement et collusion dans l’intention de porter atteinte à la sécurité nationale », « propagande contre le régime » et « appartenance à des groupes opposés au régime », a été réduite à trois ans en appel. Étudiants pour la liberté et l’égalité est une organisation étudiante de gauche fondée vers 2006 qui souhaite notamment la création d’un réseau national d’étudiants et la fin de la présence militaire dans les universités iraniennes. Elle a participé à (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir