Bonne nouvelle Kenneth Eugene Foster (h), Noir, 30 ans

AMR 51/139/2007 - Informations complémentaires sur l’AU 205/07 (AMR 51/131/2007 du 8 août 2007) La condamnation à mort prononcée contre Kenneth Foster a été commuée en une peine de réclusion à perpétuité le 30 août, quelques heures avant le moment où il devait être exécuté, par le gouverneur du Texas, Rick Perry. Kenneth Foster avait été condamné à mort en 1997 pour le meurtre de Michael LaHood, tué en 1996. Mauriceo Brown, qui a abattu Michael LaHood, a été exécuté en 2006. Kenneth Foster, qui se trouvait à bord d’une voiture située à une trentaine de mètres des deux hommes lorsque le meurtre a été commis, a été déclaré coupable au titre de la « loi des parties ». Cette loi, en vigueur au Texas depuis 1974, abolit la distinction entre l’auteur principal d’un crime et son complice et permet de les déclarer coupables au même degré. Kenneth Foster soutient qu’il ignorait que Mauriceo Brown allait dépouiller ou tuer Michael LaHood. Certains éléments de preuve – qui n’ont pas été produits au cours du procès – attestent que ce meurtre était un acte non prémédité commis par le seul Mauriceo Brown, ce que celui-ci a également affirmé. Des milliers de personnes ont lancé des appels à la clémence en faveur de Kenneth Foster, parmi lesquelles figuraient l’ancien président américain Jimmy Carter et l’archevêque Desmond Tutu. Ce dernier a signé un mémoire destiné à éclairer la cour (amicus curiae) présenté à la Cour suprême fédérale afin de défendre son ultime recours. L’Austin American-Statesman, quotidien diffusé dans la capitale du (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse