Bonne nouvelle Soudan du Sud. Des journalistes libérés

Ceci est la première mise à jour de l’AU 327/11. Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Les deux journalistes du quotidien The Destiny arrêtés début novembre ont été libérés sans inculpation. Ngor Garang, rédacteur en chef du journal The Destiny, a été arrêté le 1er novembre, lorsqu’il s’est rendu à un rendez-vous avec le directeur général du service national de la sûreté (NSS) du Soudan du Sud. Dengdit Ayok, un journaliste travaillant pour The Destiny, a été arrêté quatre jours plus tard dans les locaux du journal par des membres du NSS. Les deux hommes cités ont été libérés sans inculpation le 18 novembre dans la ville de Juba. Selon des sources locales, Ngor Garang a été battu. Dengdit Ayok et lui ont retrouvé leurs familles et doivent faire l’objet d’un bilan médical complet, qui sera réalisé à Juba le 19 novembre. Il semble que leurs arrestations aient été liées à un article de Dengdit Ayok, dans lequel il critiquait le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, pour avoir permis à sa fille d’épouser un homme qui n’est pas sud-soudanais. Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Ceci est la première mise à jour de l’AU 327/11. Pour en savoir plus : (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.