Bonne nouvelle Syrie. Libération de Ghassan Yasin, un militant syrien

Informations complémentaires sur l’AU 290/11, MDE 24/079/2011, 24 novembre 2011 Le militant syrien Ghassan Yasin a été libéré le 10 novembre. Il était détenu depuis le 18 août. Amnesty International a appris de l’une de ses sources que Ghassan Yasin avait comparu le 3 novembre devant des instances judiciaires d’Alep, la ville où il habite (dans le nord de la Syrie), pour des charges liées à l’organisation de manifestations et à des insultes contre le président. Selon la même source, un représentant de ces instances a informé Ghassan Yasin qu’il figurerait parmi les détenus que les autorités avaient l’intention de libérer à l’occasion de la fête religieuse de l’Aïd el Kebir. Le 5 novembre, le gouvernement syrien a annoncé la libération de 553 détenus « qui étaient impliqués dans les événements [les troubles qui ont débuté mi-mars] mais qui n’avaient pas de sang sur les mains ». Ghassan Yasin ne figurait pas parmi eux mais il a été libéré de la prison centrale d’Alep quelques jours plus tard, le 10 novembre. On ignore si les autorités l’ont compté dans les 553 personnes en question mais, pour une raison inconnue, elles ne l’ont remis en liberté que plusieurs jours après leur annonce. D’après la source d’Amnesty International, Ghassan Yasin était initialement détenu à la section de la Sécurité politique d’Alep, d’où il a ensuite été transféré à la prison centrale le 10 octobre. Deux jours plus tard, il aurait été emmené à la section de la Sécurité politique de Damas, la capitale, où il est resté jusqu’au 29 octobre. Il (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.