Bonne nouvelle Syrie. Libération du frère d’un défenseur des droits humains.

Informations complémentaires sur l’AU 267/11, MDE 24/001/2012, 6 janvier 2012 Yassin Ziadeh, le frère de Radwan Ziadeh, défenseur des droits humains syrien en exil, a été libéré le 5 novembre 2011. Yassin Ziadeh, homme d’affaires de 37 ans, a été interpellé le 30 août 2011 par des agents du Service de renseignement de l’armée de l’air à Daraya, près de Damas, la capitale syrienne. Après son arrestation, ses proches ont confié à Amnesty International qu’il n’avait pris part à aucune des manifestations en faveur de réformes, qui continuent d’être organisées, et qu’il semblait que son placement en détention était lié au fait qu’il soit le frère de Radwan Ziadeh. Ce dernier, qui occupe la fonction de président du Centre de Damas pour les études sur les droits humains, est actuellement en exil aux États-Unis. Yassin Ziadeh a été relâché sans inculpation ; ses proches ne connaissent toujours pas les raisons de son arrestation et de sa libération, bien que cette dernière puisse avoir un lien avec une déclaration du ministre syrien de l’Intérieur, qui a annoncé le 5 novembre dernier la libération de 553 détenus « qui étaient impliqués dans les événements [les troubles qui ont débuté mi-mars] mais qui n’avaient pas de sang sur les mains ». On ignore cependant si les autorités incluaient Yassin Ziadeh dans ces 533 personnes. Selon sa famille, il est actuellement « en bonne santé » et n’a pas été torturé en détention. Merci à tous ceux qui se sont mobilisés en faveur de Yassin Ziadeh. Aucune action complémentaire n’est requise de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse