Bonne nouvelle Egypte. Libération d’ouvriers grévistes

Informations complémentaires sur l’AU 107/12, MDE 12/013/2012, 3 mai 2012

Cinq ouvriers égyptiens arrêtés après avoir participé à une grève ont été libérés sans inculpation le 23 avril 2012. Ils ont passé plus de 40 jours aux mains de l’armée.

Mahmoud Farouk Aljundi, Ahmed Mohamed Talaat, Mohamed Issam Syam, Abu Al Yazid Abdul Atti et Hassan Ahmed Al Armouti ont été arrêtés le 7 mars par la police militaire, après avoir participé à une grève dans le port égyptien de Suez. Ils figuraient parmi plus d’une centaine d’ouvriers de l’entreprise Arab Petroleum Pipelines Compagny (SUMED) qui avaient décidé de se mettre en grève pour protester contre leurs conditions de travail et l’absence de sécurité de l’emploi. Ils n’ont fait l’objet d’aucune inculpation.

Les cinq hommes dont les noms sont cités auraient été battus une fois et on les aurait forcés à ôter leurs vêtements. Ils ont cependant indiqué qu’ils n’avaient pas été frappés de nouveau pendant leur détention et que leurs blessures avaient été soignées.

Ils n’ont pas encore repris leur poste et craignent de subir les répercussions de leurs actes et de la détention qui s’en est suivie. Amnesty International continuera à surveiller leur situation de près.
Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Aucune action complémentaire n’est requise.
Ceci est la première mise à jour de l’AU 107/12. Pour en savoir plus : http://amnesty.org/fr/library/info/MDE12/011/2012/fr.

Informations complémentaires sur l’AU 107/12, MDE 12/013/2012, 3 mai 2012

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.