Bonne nouvelle (suivi) : Serbie. Des familles roms se voient accorder le droit a l’eau

Informations complémentaires sur l’AU 188/12, index : EUR 70/013/2012, 20 juillet 2012 Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Cinq familles roms, comprenant des enfants, qui ont subi une expulsion forcée à Belgrade et été envoyées à Nis, une ville du centre de la Serbie, se sont enfin vues accorder le droit à l’eau à la suite d’une action menée par des militants d’Amnesty International. À la suite d’une action urgente lancée le 4 juillet, les autorités de la ville de Nis ont enfin fait le nécessaire pour fournir de l’eau potable aux familles roms qui ont été expulsées le 26 avril de leurs logements à Belgrade, la capitale du pays. Le 18 juillet, les services du nouveau maire de Nis, récemment élu, ont fait savoir à l’organisation que l’entrepôt, où ont été installées les familles, avait finalement été raccordé au réseau d’eau potable. Amnesty International a pu confirmer cette information après un appel téléphonique aux familles, qui étaient très contentes d’avoir enfin de l’eau après presque trois mois d’attente. Pour de plus amples informations, voir : http://amnesty.org/fr/news/serbia-evicted-roma-families-finally-granted-access-water-2012-07-19. Amnesty International va continuer de faire pression sur les autorités de la ville de Nis pour qu’elles fournissent des solutions de relogement adéquates aux familles qui ont été chassées de chez elles, et pour qu’elles améliorent leurs conditions de vie, notamment en leur (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse