Bonne nouvelle Indonésie. Le prisonnier d’opinion Filep Karma, reçoit un traitement médical

Informations complémentaires sur l’AU 109/12, ASA 21/040/2012, 1er octobre 2012 Le 17 septembre dernier, le prisonnier d’opinion Filep Karma a reçu des soins médicaux après que les autorités de la prison d’Abepura, dans la province du Papouasie, l’ont autorisé à se rendre dans un hôpital de Djakarta, la capitale de l’Indonésie. Le 14 septembre 2012, Filep Karma a quitté la prison d’Abepura pour rentrer à l’hôpital Cikini, à Djakarta, afin d’y recevoir des soins pour une tumeur supposée au côlon. Il était accompagné d’un gardien de prison et d’un policier. Des sources fiables affirment que cet homme a toujours été bien traité. Le 17 septembre, Filep Karma a passé une coloscopie, qui a révélé l’absence de tumeur. Les médecins ont finalement conclu que cet homme souffrait d’une inflammation de l’estomac. Celui-ci est resté à l’hôpital pour y être soigné. Il est retourné à la prison d’Abepura le 26 septembre. Des groupes locaux et internationaux attirent l’attention du public sur l’affaire de Filep Karma depuis ces derniers mois. Beaucoup ont versé une contribution à un fonds destiné à permettre à cet homme de recevoir des soins médicaux. Les autorités de Papouasie refusent de payer les frais d’hospitalisation et de déplacement, bien qu’elles en aient l’obligation aux termes du droit national et des normes internationales. Amnesty International salue le fait que Filep Karma ait reçu des soins médicaux, mais elle reste inquiète à l’idée que celui-ci soit maintenu en détention seulement pour avoir exercé pacifiquement son (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse